AGRICULTURE
UN ENJEU MAJEUR POUR LE PARC

Activité économique majeure du territoire avec 2 000 exploitations sur 48 000 ha de surface agricole utilisée, l’agriculture est la principale activité exportatrice du Luberon. Tout en demeurant la première occupation de l’espace et des milieux non forestiers, l’activité agricole connaît une restructuration importante : diminution du nombre de ses actifs, baisse des superficies cultivées et des productions. Or, pour le Parc naturel régional du Luberon, l’agriculture est une activité économique d’utilité publique. Elle contribue à l’équilibre économique, environnemental et social du territoire. La préserver, l’accompagner dans son développement durable, c’est contribuer au maintien du potentiel productif territorial mais aussi à la production de biens publics : services environnementaux et territoriaux, emploi, alimentation.

  • Formation

Formations “Économisons l’eau”

Le Parc naturel régional du Luberon lance un nouveau cycle de formations à destination des élus, techniciens et professionnels pour identifier les marges de manœuvre pour économiser l'eau.

  • Randonnée accompagnée par des agents du Parc du Luberon © PNRL - Marjorie Grimaldi

Balades et randonnées accompagnées

Pendant le Mois des Parcs de PACA, les agents du Parc du Luberon et les accompagnateurs professionnels partagent les trésors du Luberon. Ces randonnées "Chemins des Parcs" vous permettront de découvrir une mosaïque de paysages, la faune et la flore remarquable du Luberon, le patrimoine rural méconnu.

  • Crematogaster auberti © Rumsais Blatrix

L’inventaire des fourmis de France

Vous êtes naturaliste ? Ou bien vous n'êtes pas spécialiste mais vous vous intéressez à la nature en général et aux insectes en particulier ? Participez au projet AntArea qui vise à faire l'inventaire et à localiser les espèces de fourmis présentes sur le territoire français métropolitain !

  • © François Desbordes

Le Vautour percnoptère

Le Vautour percnoptère du Luberon est un oiseau charognard qui a toujours suivi l’Homme et ses troupeaux. Durant des millénaires, il s’est nourri sur les carcasses qu’abandonnaient les bergers, les faisant bénéficier de son travail d’équarrissage naturel. Cette espèce est encore aujourd’hui emblématique de la biodiversité liée au pastoralisme. Mais le Vautour percnoptère, oiseau utile, étrange et inoffensif, est menacé d’extinction.

  • Le Luberon oriental © Hervé Vincent

Adrets de Montjustin – Les Craux – Rochers et crêtes de Volx

Le site Natura 2000 "Adrets de Montjustin - Les Craux - Rochers et crêtes de Volx" est une zone spéciale de conservation (ZSC), c’est-à-dire une zone réglementaire définie par arrêté ministériel, qui vise la conservation des types d'habitats et des espèces animales et végétales. Ce zonage permet au Parc du Luberon de mener le programme Natura 2000 en s’appuyant sur une réglementation adaptée depuis la création du site en 2007.

Le territoire en cartes

Consultez et téléchargez les cartes de présentation du territoire du Parc du Luberon.

Photo du bandeau : Vue aérienne sur la plaine de l’Immergue et du Calavon © David Tatin