10 000 COINS NATURE EN LUBERON

Potagers et jardins pédagogiques dans les écoles

L’éducation à l’environnement et au développement durable est un levier majeur pour faire évoluer les comportements et relever les défis de la lutte contre le changement climatique et de la transition énergétique.

De nombreux territoires se sont déjà saisis de cette question en installant des jardins et potagers dans leurs établissements scolaires. Afin d’amplifier cette dynamique, un appel à manifestations d’intérêt a été lancé auprès des écoles et collèges (publics ou privés sous contrat) des territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) pour soutenir la mise en œuvre de projets mêlant reconquête de la biodiversité et transition énergétique.

territoire_energie_positiveLancé en novembre 2016 et clos le 1er mai 2017, l’appel à projets « Potagers et Jardins Pédagogiques » a fait l’objet de plus de 10 000 manifestations d’intérêt.

1 354 établissements scolaires ont finalement été désignés comme lauréats de l’opération. Ces écoles et ces collèges recevront chacun un appui financier de 500 euros pour la mise en place de potagers, jardins, mares ou ruchers pédagogiques.

Voir les coins natureSitués à l’intérieur de l’école ou de l’établissement, ces coins natures sont des espaces dédiés à la nature sous la forme d’espèces végétales et animales (jardin pédagogique, gîtes à insectes, nichoirs à oiseaux, potager, mare pédagogique, abris à chauve-souris, poulaillers etc).

Le coin nature, des enjeux écologiques : le coin nature permet une appropriation douce de la nature. Il participe au maintien et au développement de la biodiversité en recréant des espaces formant des corridors écologiques, en réintroduisant en milieu urbain des lieux de nature et favoriser la prise de conscience écologique.

Le coin nature, support pédagogique : la conception, la mise en place, la gestion des espaces coins nature offrent de multiples supports pédagogiques, disciplinaires et interdisciplinaires. Il permet d’observer, de découvrir, de comprendre la biodiversité, sauvage ou non, au fil des saisons. Par la diversité des thématiques qu’il est possible d’aborder, elles permettent l’acquisition de savoirs et de compétences variées (exemple : jardin pédagogique pour aborder la question des saisons à l’école maternelle, EPI, etc).

Le coin nature, créateur de lien : le coin nature offre de belles opportunités de travail collaboratif entre les élèves, les enseignants, les personnels de direction, de maintenance et de gestion, ainsi que les partenaires de l’École, notamment les collectivités territoriales, les institutions scientifiques (à travers notamment les programmes de sciences participatives) et les associations.

Pour la réalisation de ces coins nature, l’établissement peut se rapprocher de réseaux territoriaux /associations locales qui peuvent les accompagner dans leur projet.

En tant que communes et écoles situées sur le Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) Luberon Haute-Provence, vous faîtes partie des 61 bénéficiaires en Région à avoir signé une convention financière avec le Ministère de la Transition Énergétique  et Solidaire dans le cadre de l’opération Potagers et Jardins pédagogiques.

En savoir plus sur le fonctionnement du projet.


Les travaux peuvent commencer à partir de la date de signature de la convention.

La convention est valable pour les actions ayant connu un démarrage effectif au plus tard le 31 décembre 2017 et prendra fin avec le versement de l’aide et au plus tard le 31 décembre 2020.

Si au 1er janvier 2018, les actions programmées n’ont pas commencé, la subvention ne pourra donc pas être versée. Nous vous recommandons de les achever dans les meilleurs délais.

En juin et juillet 17

  • Délibération dans les communes en faveur du projet avec autofinancement à hauteur de 20 %
  • Préparation de l’opération dans les écoles : prise de contact avec le Parc du Luberon et les intervenants (si besoin), listing des achats de matériel/fournisseur en  lien avec la commune, formulation et synthèse des besoins d’appui pédagogique par le Parc.

De juillet à septembre 17

  • Mise en place d’un site internet dédié au projet à partir des attentes formulées des établissements
    scolaires (PNR du Luberon).

Octobre 17

  • Lancement de l’opération auprès des élèves. Si budgété, possibilité d’intervenants extérieurs (avance des frais par la commune) et contacts envoyés par le PNR.  Réunion d’échange et d’information sur le projet et lancement officiel du site internet dédié à l’opération.De octobre à décembre 17
  • Achats de matériel par la commune (avance des frais), et réalisation des aménagements avec les élèves
  • Compilations des factures et remplissage du document « Relevé de dépenses » par la commune pour chaque projet (cf. modèle de relevé de dépenses).

Janvier 18 ou avril 18 (date à définir)

  • Inauguration officielle, le même jour, de tous les coins « nature » créés dans les écoles.

Novembre 17 à juin 2018

  • Exploitation éducative des aménagements (fiches mises à disposition des enseignants par le Parc, interventions, partage des observations et des réalisations  sur le site internet…)

Juin 18

  • Évaluation de l’opération
PARTAGE DE PROJETS


Créons des liens !

Photo du bandeau : Coccinelle au printemps ©Matthieu Camps

— EN SAVOIR PLUS

— Avec le soutien technique et financier de

Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte