Les zones humides du Luberon

Les connaître et les préserver

Les zones humides sont des espaces de transition entre le milieu terrestre et le milieu aquatique. Elles jouent un rôle essentiel dans le cycle de l’eau et constituent de véritables réservoirs de biodiversité. Elles rendent des services irremplaçables en contribuant à préserver la qualité de l’eau, à ralentir le ruissellement, à diminuer l’intensité des crues et à soutenir les débits des cours d’eau en période de sécheresse. Elles sont également le support d’activités économiques importantes.
Malheureusement, du fait d’une urbanisation galopante et de certaines pratiques agricoles, elles sont en régression depuis les années 1950.
Par ses actions d’inventaire et de sensibilisation, le Parc naturel régional du Luberon contribue à la prise de conscience de leur importance. Leur protection contribue notamment à la lutte contre le changement climatique.

  • Prairie humide de la plaine de la Durance (photo CEN PACA)
    prairie_durance_c_cen_paca
    (photo CEN PACA)
  • Mare du Petit Plan à Pierrevert
    mare_petit_plan_c_pnrl
    (photo PNRL)

L’inventaire des zones humides : connaître pour mieux protéger

Entre 2005 et 2012, le territoire Luberon-Lure a fait l’objet de différents inventaires avec des niveaux de précision et de méthodologie variables selon les zones géographiques.
Dans le cadre du SAGE Calavon-Coulon (schéma d’aménagement et de gestion des eaux), le Parc du Luberon a réalisé l’inventaire des zones humides du bassin versant du Calavon-Coulon, en y intégrant celles qui sont inférieures à 1 hectare, telles que les mares.
Les autres bassins versants ont bénéficié des inventaires départementaux du Vaucluse et des Alpes de Haute-Provence.

Ces inventaires permettent d’identifier les différents types de milieux humides rencontrés dans le territoire, qui sont étroitement liés au réseau hydrographique des bassins versants.

  • Bassins versants concernés : Calavon, Largue, Lauzon, Sud Luberon.
  • Près de 500 zones humides recensées couvrant environ 10 000 ha.
  • 66 % sont des zones humides “ponctuelles” ou “artificielles” (plans d’eau douce, mares), mais elles ne représentent que 3 % des surfaces inventoriées.
  • 16 % sont des zones humides de plaine alluviale et de bordure de cours d’eau (ripisylves) ; elles occupent ¾ des surfaces (8 700 ha) dont la Durance a la part belle (6 656 ha).
  • Les autres (essentiellement des prairies humides) constituent 10 % des surfaces inventoriées.

L’inventaire des zones humides vise à alerter les communes, les aménageurs ou les particuliers pour préserver ou restaurer ces milieux. En ce sens, il n’a pas de portée réglementaire.

Carte des zones humides Luberon-Lure (SIT PNR PACA)

Cliquer sur la carte pour l’agrandir.

Un plan stratégique pour la gestion des zones humides en Luberon-Lure

En 2019, le Parc du Luberon a élaboré une stratégie de gestion des zones humides par bassin versant (Calavon, Largue, Lauzon, sud Luberon), destinée à éclairer les acteurs locaux, et notamment les intercommunalités compétentes aujourd’hui en matière de GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations).

Le plan de gestion stratégique des zones humides du territoire Luberon-Lure identifie les enjeux portés par ces milieux, leur état de conservation et les menaces, pour définir des stratégies de gestion et des priorités d’intervention.

  • 3 stratégies de gestion proposées : conservation, préservation et restauration ; selon leurs enjeux, leur état et les menaces identifiées sur leur bon fonctionnement.
  • 50 % des zones humides sont porteuses d’enjeux forts, couvrant la quasi-totalité des surfaces inventoriées.
  • 1/3 des zones humides sont encore en bon état, d’où l’importance de les préserver et d’entreprendre des actions de restauration sur les autres
  • 99 zones humides identifiées à priorité d’interventions.

— À quoi sert une zone humide ?

En Luberon-Lure, l’intégralité des zones humides contribue à assurer des fonctions hydrologiques et/ou biologiques et rendent des services écosystémiques en contribuant à préserver la qualité de l’eau, à diminuer l’intensité des crues et à soutenir les débits des cours d’eau en période de sécheresse.

Elles sont par ailleurs le support d’activités économiques (pâturage, fourrage, production d’eau potable…) et ont une valeur récréative (pêche, chasse, randonnée, activité nautique…), jouant ainsi un rôle social non négligeable pour les habitants et les touristes.

Ainsi, préserver ou restaurer une zone humide contribue à :

  • atténuer les effets du changement climatique,
  • se protéger contre les inondations,
  • disposer d’une eau de qualité,
  • favoriser la biodiversité,
  • soutenir l’activité économique et l’attractivité du territoire.

— Comment agir en faveur des zones humides ?

Outre les réglementations spécifiques (arrêté de protection de biotope, réserve naturelle, Natura 2000…), les zones humides sont protégées par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques.

Avant toute intervention sur l’une d’elles ou à proximité, il est nécessaire de s’informer auprès des services de l’État sur les démarches administratives préalables à effectuer.

Les collectivités territoriales ont un rôle primordial pour garantir la préservation ou la restauration des zones humides à travers :

  • les documents d’urbanisme : zonage et/ou règlement propice à leur maintien (zone naturelle ou agricole non constructible, espace boisé classé, site à protéger pour sa valeur écologique…) ;
  • la compétence GEMAPI par des actions :
    – d’information et de sensibilisation afin de promouvoir de bonnes pratiques,
    – de maîtrise foncière ou d’usage (acquisition, convention…),
    – d’amélioration de connaissance (inventaire, suivi),
    – de gestion (étude, travaux, mise en valeur).
  • Restauration d'une mare (photo David Tatin)
    restauration_mare_c_david_tatin
    (photo David Tatin)
  • Accueil sur une zone humide et valorisation par une signalétique (photo CEN PACA)
    accueil_ens_zh_c_cen_paca
    (photo

L'ESSENTIEL

Les zones humides nous permettent de :
> atténuer les effets du changement climatique,
> se protéger contre les inondations,
> disposer d’une eau de qualité,
> favoriser la biodiversité,
> soutenir l’activité économique et l’attractivité du territoire.

CONTACTEZ-NOUS

Pôle Biodiversité, Géologie, Ressources naturelles
Maison du Parc
60, place Jean Jaurès – 84400 Apt
> envoyer un mail
> 04 90 04 42 00

Photo du bandeau : bords de rivière Le Lauzon (PNRL)

— Vous aimerez aussi…

2022-06-08T13:46:10+01:00

Coups de coeur

Librairie

Téléchargements

Retrouvez dans ces pages tous les documents, études, rapports, comptes rendus de réunion, que nous mettons à votre disposition.

Délibérations
Rapports annuels
Dernières publications
Courrier scientifique
Natura 2000
SAGE du Calavon-Coulon
CTE Luberon-Lure

Inscrivez-vous à nos lettres d’information

Une autre vie s’invente ici

Contactez-nous

    * Champs obligatoires

    Conformément à la loi du 6 janvier 1978 relative à l''informatique et aux libertés, vous avez droit d''exercer un pouvoir d''accès et de rectification des données vous concernant. Pour exercer ce droit, vous pouvez écrire au responsable du site.

    X