Directrice de l’association Vélo Loisir Provence, Sylvie Palpant joue depuis 20 ans un rôle primordial dans la promotion et le développement du tourisme à vélo dans le Luberon. Rencontre avec une passionnée de la petite reine…

Sylvie Palpant en itinérance à vélo (photo VLP)
Sylvie Palpant en itinérance à vélo
© VLP

Les débuts du vélo en Luberon

Dès 1995, le Parc naturel régional du Luberon a impulsé une politique de développement du vélo pour les habitants et pour les visiteurs, pour favoriser la découverte douce du territoire. Il a aménagé un itinéraire vélo sur les petites routes peu fréquentées et reliant les beaux sites du territoire. Depuis lors, grâce à cette grande boucle “Autour du Luberon en vélo”, chacun peut cheminer sans carte sur plus de 236 km grâce à une signalisation spécifique, en faisant le tour du Luberon, de Cavaillon à Manosque, en passant par Apt et Forcalquier, puis retour par le sud Luberon.

En octobre 1996, avec l’appui du Parc et de la Chambre de commerce des Alpes de Haute-Provence, l’association Vélo Loisir en Luberon a été créée, sous l’impulsion d’André Berger, hôtelier à Forcalquier. Il préside depuis lors l’association. La vauclusienne Sylvie Palpant, première salariée, dirige aujourd’hui une équipe de 6 personnes.

La vocation de Vélo Loisir en Luberon ? Développer le tourisme à vélo dans le Luberon :

  • en fédérant et en animant un réseau de prestataires touristiques situés dans le Parc naturel régional du Luberon ;
  • en déployant et en promouvant un maillage d’itinéraires à vélo sur route cohérent.

Dès les débuts de l’association, l’animation du tour du Luberon à vélo et la dynamisation des prestataires a été confiée à Sylvie Palpant.

Moyen de transport doux, non polluant et très économe, le vélo est praticable par tous les publics. En plus d’être un loisir facteur de sociabilité et une activité touristique aux retombées économiques importantes, le vélo est vecteur d’aménagement du territoire, car il crée des liaisons privilégiées entre différents bassins de vie“, explique-t-elle. “D’ailleurs à l’origine, la politique vélo du Parc du Luberon était destinée à faire face à une pression touristique croissante sur l’ensemble du territoire. Elle cherchait à éviter l’émergence de pôles touristiques surfréquentés au détriment d’autres zones non moins attractives.”

L'équipe de Vélo Loisir Provence (photo VLP)
L'équipe de Vélo Loisir Provence
© VLP

Un réseau de professionnels “Accueil vélo”

Au fil des années, Sylvie Palpant et l’association Vélo Loisir en Luberon ont su engager à leurs côtés de nombreux prestataires touristiques. De 15 marqués “Accueil vélo” en 1996, le réseau est passé en 2017 à 145 professionnels sur l’ensemble du Luberon !

L’offre d’itinéraires également s’est étendue, en partenariat avec le Parc : “Aujourd’hui, la boucle “Autour du Luberon à vélo” est LE circuit que tout amateur de grandes échappées à vélo se doit de réaliser. Le tour du Luberon serpente du Vaucluse aux Alpes-de-Haute-Provence sur des routes réservées ou peu fréquentées, il chemine en plaine ou en coteaux sur 236 km balisés dans les deux sens.”

Des boucles locales viennent compléter la découverte :

  • les ocres à vélo (15 à 51 km balisés)
  • le pays de Forcalquier à vélo (44 à 78 km balisés)
  • le pays d’Aigues à vélo (45 à 91 km)
  • la Véloroute du Calavon (37 km balisés)
  • et 26 autres circuits non balisés, de 20 à 50 km.
À la rencontre de Sylvie Palpant – 2012 par mesescaparcs
(Comité régional de Tourisme de PACA en partenariat avec les parcs naturels régionaux)

Du Luberon à vélo à la coordination de l’EuroVelo 8

En 2013, Vélo Loisir en Luberon devient Vélo Loisir Provence, une association au service de la randonnée à vélo, qui fait désormais référence en France en matière de développement du “vélotourisme”. En plus du Luberon, Sylvie Palpant et son équipe ont créé avec le Parc naturel régional du Verdon plusieurs boucles adaptées aux familles et ont prolongé leur réseau d’adhérents des Alpes de Haute-Provence au Var. Les Parcs naturels régionaux de Camargue et des Alpilles ont également manifesté leur souhait de reproduire le modèle qui a si bien réussi en Luberon.

Notre mission s’est grandement élargie puisque notre association a pour but aujourd’hui de développer, accompagner et promouvoir le tourisme à vélo, sous toutes ses pratiques, en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Nous avons d’ailleurs obtenu le marché de la coordination de l’EuroVelo 8 sur les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie“, conclut-elle.

L'ESSENTIEL

Dans le Parc du Luberon :
> 4 boucles cyclo balisées, de 15 à 236 km
> 1 véloroute – voie verte (eurovéloroute n°8) de 37 km
> 28 circuits cyclo non balisés, de 20 à 90 km
> 1 grande traversée de Vaucluse à VTT
> de nombreux sentiers de VTT dont l’espace FFC-VTT du Pays de Forcalquier-Montagne de Lure

PLUS D'INFOS

> Découvertes thématiques : le Luberon à vélo (lien en construction)

CONTACTEZ-NOUS

Vélo Loisir Provence
> envoyer un mail
> 04 90 76 48 05

Photo du bandeau : Jeunes pousses dans une pépinière © David Tatin

— Vous aimerez aussi…