Le Château de Buoux

Un monument historique au cœur du Luberon

Propriété du Parc naturel régional du Luberon, le Château de Buoux, classé au titre des Monuments Historiques, s’étend sur plus de 51 hectares. Haut lieu de l’histoire de la Provence et situé dans cet écrin de nature qu’est le massif du Luberon, il constitue un équipement public qui accueille aujourd’hui les enfants du Luberon et leurs enseignants dans le cadre de séjours d’éducation à l’environnement et au territoire.

Le logis Renaissance édifié au début du XVIe siècle (photo : PNRL)
Le logis Renaissance édifié au début du XVIe siècle
Photo : PNRL

De la demeure Renaissance au Château de l’environnement

Le château de Buoux est édifié au début du XVIe siècle par la famille Buoux-Pontevès sur la route historique reliant Aix-en-Provence à Apt, avec son corps de logis, ses fenêtres à meneaux et son escalier à vis hors-œuvre typiques de la Renaissance.
Erigé en marquisat en 1650, l’ensemble du domaine fait alors l’objet de grands travaux. A l’intérieur, une importante campagne d’aménagement et de décoration est lancée par Louis de Pontevès : décors peints de la chapelle, gypseries dans les salles de réception.

A l’extérieur, de vastes jardins à la française sont également créés. De grandes terrasses à balustres mettent en scène différents parterres. Y prennent place un escalier monumental et sa fontaine à cascatelles, un miroir d’eau et un nymphée. Plus loin, une tèse est aménagée et de grandes perspectives sont créées avec une grande allée de marronniers et un belvédère-promontoire. De longues restanques en pierre sèches sont édifiées autour du château pour y installer des terrasses de culture. Le domaine est alors tout autant un jardin d’agrément qu’un jardin de production agricole où se mêlent potagers, vergers, promenades ombragées et jeux d’eau.

  • Au cœur du massif du Luberon, le Château de Buoux, classé monument historique, s'étend sur 51 hectares (photo : PNRL)
    Au cœur du massif du Luberon, le Château de Buoux, classé monument historique, s'étend sur 51 hectares
    Photo : PNRL
  • La famille Buoux-Pontevès a fait édifier cette demeure Renaissance au début du XVIe siècle (photo : PNRL)
    La famille Buoux-Pontevès a fait édifier cette demeure Renaissance au début du XVIe siècle
    Photo : PNRL
  • De somptueux décors intérieurs et de vastes jardins à la française y sont aménagés à la fin du XVIIe siècle (photo : PNRL)
    De somptueux décors intérieurs et de vastes jardins à la française y sont aménagés à la fin du XVIIe siècle
    Photo : PNRL
  • Un château neuf est entrepris au XVIIIe siècle mais reste inachevé à l'époque... jusqu'à aujourd'hui... (photo PNRL)
    Un château neuf est entrepris au XVIIIe siècle mais reste inachevé à l'époque... jusqu'à aujourd'hui...
    Photo : PNRL
  • En 1990, le château devient un centre d'éducation à l'environnement pour les enfants du Luberon (photo : PNRL)
    En 1990, le château devient un centre d'éducation à l'environnement pour les enfants du Luberon
    Photo : PNRL

A l’aube du XVIIIe siècle, un autre chantier d’envergure est lancé avec la construction d’un château neuf, d’architecture classique, mais qui ne sera jamais achevé à l’époque.
La mort du dernier des Pontevès et les changements de propriétaires, vont peu à peu avoir raison du faste du domaine de Buoux. Faute d’entretien suffisant, le château et ses jardins, vont lentement mais sûrement se dégrader, pour certaines parties jusqu’à la ruine.

En 1986, le Parc naturel régional du Luberon fait l’acquisition du château pour y développer sa mission pédagogique et accueillir les enfants du territoire dans ce qui allait devenir le Château de l’environnement.
Dès lors, il entreprend régulièrement des travaux de restauration et d’aménagement du site pour préserver et transmettre ce patrimoine aux générations futures.

— Depuis 1986, un équipement public dédié à l’éducation et l’environnement

Depuis plus de 30 ans, le Parc naturel régional du Luberon accueille au Château de Buoux des classes en séjours d’éducation à l’environnement et au territoire.
Ces séjours immersifs d’une semaine au cœur du Luberon permettent aux enfants et adolescents (du primaire au lycée de toute la Région Sud) de découvrir la richesse et la fragilité des patrimoines naturels et culturels de la Provence, de prendre conscience des enjeux du développement durable et d’expérimenter le vivre ensemble.
Chaque année, c’est une soixantaine de classes et près de 1 500 élèves qui sont accueillis sur le site.

Parallèlement, et pour conforter la vocation environnementale du site, le Parc du Luberon y a créé dès 1996 le Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage. Ce centre de soins, géré à présent par la Ligue pour la protection des oiseaux de Provence-Alpes-Côte d’azur (LPO), a pour vocation de soigner les animaux sauvages blessés de toute la région (petits vertébrés, rapaces…) avant de les remettre en liberté.

L'ESSENTIEL

Le Château de Buoux et ses jardins sont classés au titre des Monuments Historiques.

Il accueille aujourd’hui du public scolaire en séjours d’éducation à l’environnement.

Le domaine n’est pas ouvert à la visite au grand public, à l’exception des journées du patrimoine en septembre.

CONTACTEZ-NOUS

Pôle Patrimoine culturel et aménagement durable du territoire
Maison du Parc
60, place Jean Jaurès – 84400 Apt
> envoyer un mail
> 04 90 04 42 00

Photo du bandeau : Le Château de Buoux (PNRL)

— Vous aimerez aussi…

2021-11-24T15:45:37+01:00

Coups de coeur

Librairie

Téléchargements

Retrouvez dans ces pages tous les documents, études, rapports, comptes rendus de réunion, que nous mettons à votre disposition.

Délibérations
Rapports annuels
Dernières publications
Courrier scientifique
Natura 2000
SAGE du Calavon-Coulon
Forum agricole et alimentaire
Rencontres tourisme durable
Forum des pros Valeurs Parc
CTE Luberon-Lure

Inscrivez-vous à nos lettres d’information

Contactez-nous

    * Champs obligatoires

    Conformément à la loi du 6 janvier 1978 relative à l''informatique et aux libertés, vous avez droit d''exercer un pouvoir d''accès et de rectification des données vous concernant. Pour exercer ce droit, vous pouvez écrire au responsable du site.

    X