Coins de verdure pour la pluie

dans les cours d'école du Luberon

Le Parc naturel régional du Luberon a relayé, auprès de ses communes membres, l’appel à projets de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse visant à accompagner la désimperméabilisation et la végétalisation des cours d’école pour gérer les eaux de pluie.

Préoccupés par les enjeux de renaturation des cours d’école, les élus du territoire ont répondu présents dans 14 communes pour 19 écoles !

desherbage2© Ecole Empereur
desherbage2
© Ecole Empereur

Pourquoi des cours plus vertes ?

Les cours d’école constituent des espaces de plus en plus sensibles au phénomène d’îlots de chaleur.
Les îlots de chaleur urbains sont des microclimats artificiels , souvent conséquence de la minéralisation des espaces (peu de végétation, sol en béton ou en bitume) qui accumulent la chaleur.
Dans un contexte de réchauffement climatique, il est important de les prendre en compte : sur le plan sanitaire, ils peuvent aggraver les épisodes de canicule et sur le plan environnemental, ils affectent la biodiversité.

D’autre part, les sols imperméabilisés des cours d’école influent sur le cycle de l’eau et entraîne :
– un besoin croissant d’infrastructures de gestion des eaux pluviales et d’épuration, dû à l’absence d’infiltration,
– un accroissement du ruissellement des eaux et donc une augmentation des risques de pollution, une saturation des réseaux et des risques d’inondations

Les objectifs visés dans cet appel à projets sont donc notamment de déconnecter les eaux pluviales des réseaux et les infiltrer à la parcelle et de restaurer la nature en ville.

Température relevée au sol l'après-midi dans une cour d'école du territoire - PNRL
Température relevée au sol l’après-midi dans une cour d’école du territoire
PNRL

Le bien-être des enfants au cœur du projet

Désimperméabiliser les sols des cours d’école, avec la végétalisation, permettra de créer des îlots de fraîcheur afin que les élèves qui jouent dehors soient dans de meilleures conditions lors des périodes de fortes chaleurs.

Ce projet répond aux besoins fondamentaux des enfants et diversifiera les espaces dans lesquels chacun trouvera sa place.

L’aménagement de la cour doit être pensé de manière à favoriser le jeu, donner le goût de bouger, mais aussi procurer des espaces de détente, afin de revenir en classe plus disposé aux apprentissages. Les études sont unanimes : les cours végétalisées et diversifiées favorisent le bon climat scolaire et réduit les violences.

Vivantes, apaisantes, éducatives et esthétiques, les cours d’école deviennent des supports pédagogiques d’éducation à l’environnement et à la citoyenneté.

Température relevée l'après-midi dans une cour d'école du territoire - CPIE 04
Expérimentation autour de l’imperméabilité des sols
CPIE 04

L’accompagnement du Parc

Le Parc naturel régional du Luberon a relayé cet appel à projets auprès des communes et s’est proposé d’être porteur de projet et coordonnateur de la première phase de l’opération. Cette phase 1 est l’étude préalable de faisabilité et la phase de concertation avec la communauté éducative.

Pour réaliser cette première phase estimée à 100 000 euros pour les 19 écoles, une aide financière avoisinant les 74 000 euros a été accordée par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et une participation globale des communes à hauteur d’environ 20 000 euros a été demandée, ce qui a notamment permis de missionner et coordonner un bureau d’études à l’échelle des communes intéressées par le réaménagement de leurs cours d’école.
Engageant son ingénierie, le Parc du Luberon accompagne ainsi les communes en les informant par des webinaires présentant des retours d’expériences et de bonnes pratiques sur d’autres territoires.
Il bénéficie également de l’expertise et de retours d’expériences du CEREMA.

La création d’un réseau propre aux communes du Luberon leur permettra de partager leurs expériences, à travers notamment la mise en place d’ateliers de co-conception des projets. .

Enfin, les communes recevront un appui technique et administratif du Parc pour le montage financier de leur opération, ainsi qu’un accompagnement sur le volet communication et pédagogie du projet, pour une totale appropriation par l’ensemble des acteurs et, plus globalement, des habitants et élus du territoire.

Visite d'une cours d'école avec les acteurs (photo PNRL)
Visite d’une cours d’école avec les acteurs
PNRL

Les communes du groupement

14 communes composent le groupement : Apt, Ansouis, Bonnieux, Cabrières d’Avignon, Cadenet, Céreste, Forcalquier, Gargas, Lauris, Les Taillades, Limans, Manosque, Reillanne, Volx.

Elles ont signé une convention avec le Parc du Luberon, qui définit les modalités d’animation de la démarche par le Parc du Luberon et les engagements réciproques des partenaires.

Ce sont ainsi 20 écoles qui devraient voir leurs cours désimperméabilisées et végétalisées après la réalisation des travaux en phase 2, pour laquelle chaque commune sera maître d’ouvrage.

Carte des cours d'école du Luberon
dev_education_cvp_l_v2-01
Carte des cours d'école du Luberon

Un projet collaboratif

Les parents, les enfants et l’équipe éducative participent au projet commun de désimperméabilisation de leur cours d’école. Cette collaboration est l’occasion de sensibiliser au cycle de l’eau, à la biodiversité, à l’agriculture, au développement durable à travers un volet pédagogique qui pourra être poursuivi par une réflexion plus large sur les projets pédagogiques. Il pourra également permettre de nouveaux usages éducatifs pour la communauté éducative (classe dehors, coins potagers…).

Animation pédagogique à l'école Espariat - Forcalquier - PNRL
Animation pédagogique à l’école Espariat – Forcalquier
PNRL

Et la suite ?

La deuxième phase du projet consistera, pour chaque commune, à solliciter auprès de l’Agence de l’eau une aide financière pour la réalisation d’études techniques complémentaires aboutissant à un avant-projet. Le projet de réaménagement de la cour, s’il aboutit, pourra être mis en œuvre lors de travaux s’effectuant dès les vacances scolaires de 2022.

L'ESSENTIEL

  • Objectif principal :

Désimperméabiliser et végétaliser les cours d’école

  • Quelques chiffres :

14 communes participantes représentant 20 cours d’écoles

PLUS D'INFOS

Partenaires du projet :

Parc naturel régional du Luberon
Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse : Télécharger la fiche d’information de l’AAP
Salon Cycl’eau : visionner la table ronde  “Désimperméabilisation des cours : un cas d’école !”
CEREMA : retrouver la présentation du projet sur ARTICLE  / VIDEO
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Communes du Parc naturel régional du Luberon

Lien vers l’interview radio de Fréquence mistral sur le projet : Le Parc du Luberon végétalise des cours d’école

CONTACTEZ-NOUS

Service Éducation au territoire

Pour toute question, vous pouvez contacter :

Julien BRIAND – 04 90 74 71 91 – pedagogie@parcduluberon.f

Mariam MEHDI – 04 90 74 71 96 – mariam.mehdi@parcduluberon.fr

Photo du bandeau : École de Bonnieux (PNRL)

— Vous aimerez aussi…

2022-03-10T09:04:52+01:00

Coups de coeur

Librairie

Téléchargements

Retrouvez dans ces pages tous les documents, études, rapports, comptes rendus de réunion, que nous mettons à votre disposition.

Délibérations
Rapports annuels
Dernières publications
Courrier scientifique
Natura 2000
SAGE du Calavon-Coulon
CTE Luberon-Lure

Inscrivez-vous à nos lettres d’information

Une autre vie s’invente ici

Contactez-nous

    * Champs obligatoires

    Conformément à la loi du 6 janvier 1978 relative à l''informatique et aux libertés, vous avez droit d''exercer un pouvoir d''accès et de rectification des données vous concernant. Pour exercer ce droit, vous pouvez écrire au responsable du site.

    X