FRÉQUENTATION DES MILIEUX NATURELS

Sur le territoire du Parc naturel régional du Luberon, de nombreux sites naturels et culturels sont connus et fréquentés mais sont néanmoins particulièrement fragiles. En partenariat avec les communes, les intercommunalités et les services de l’État concernés, le Parc étudie et/ou met en œuvre les conditions d’une protection dynamique de ces sites. L’organisation de la fréquentation peut ainsi prendre plusieurs formes : aménagements (belvédères, balisage, entretien des sentiers), sensibilisation (par des ateliers, de la communication), ou encore Les objectifs ? Promouvoir une découverte douce du territoire en privilégiant les activités ayant peu d’impact sur l’environnement ; une découverte sensible du territoire favorisant la relation humaine ; une découverte en synergie avec les acteurs économiques et institutionnels du territoire.

J’adopte la Luberon attitude !

Protégeons tous ensemble les richesses du Luberon en suivant quelques règles élémentaires du visiteur responsable.

  • Randonneur dans la forêt de Pélissier (photo David Tatin)

Pendant l’été, je suis prudent en forêt !

Du 1er juillet au 15 septembre, quand le risque de feux de forêt est plus élevé, l’accès aux massifs forestiers du Luberon peut être dangereux. Les conditions d'accès sont réglementées par arrêtés préfectoraux

Photo du bandeau : Sur la Via Ferrata à Cavaillon © PNRL – Eric Garnier