BIODIVERSITÉ DOMESTIQUE
UN PATRIMOINE FRUITIER REMARQUABLE MAIS MÉCONNU

La Provence bénéficie d’un patrimoine fruitier aux noms évocateurs : pomme Provençale rouge d’hiver, figue Grise de Tarascon, bigarreau Pélissier, amande Floquette, prune Blanche du Luberon, abricot Précoce de Boulbon… De nombreuses espèces n’ont pas fait l’objet de recherches pour la création variétale, du fait de leur faible importance économique. Les variétés anciennes sont alors les seules disponibles ; c’est le cas pour le figuier, l’olivier, l’amandier, voire le poirier. À l’opposé, des espèces comme la pomme ont fait l’objet de créations variétales standard, qui ont conduit à l’abandon de variétés dont certaines méritent d’être réhabilitées. Inventorié et protégé par le Parc du Luberon depuis quarante ans, le patrimoine génétique fruitier résulte d’un travail séculaire de sélection par les sociétés rurales, véritable mémoire vivante conservée pour le futur.

  • Taille des arbres fruitiers à la Maison de la biodiversité © Jean-Luc Uyttendaele

Stages à la Maison de la biodiversité

Tailler des arbres fruitiers, entretenir un verger familial, faire un jardin en permaculture… De janvier à juin 2018, le Parc du Luberon vous propose des stages avec des intervenants de qualité, à la Maison de la biodiversité, sur le domaine de la Thomassine à Manosque.

  • Poires à la Journée des fruits et saveurs d'autrefois © Jean-Luc Uyttendaele

La Journée des fruits et saveurs d’autrefois

La dernière édition de la Journée des fruits et saveurs d'autrefois a eu lieu le 3 décembre 2017 à la Maison de la biodiversité, domaine de La Thomassine à Manosque (Alpes de Haute-Provence). Rendez-vous le 2 décembre 2018 pour la prochaine !

  • Bandeau Maison de la Biodiversité de Manosque photo PNRL-Nathalie Teil

La Maison de la biodiversité à Manosque

Dans les Alpes de Haute-Provence, sur le domaine de la Thomassine dans les collines de Manosque, le Parc naturel régional du Luberon a imaginé dès en 1997 une maison de la biodiversité. Celle-ci valorise l'extraordinaire diversité des plantes cultivées et domestiquées par l'homme. Ce lieu de mémoire paysanne rassemble une importante collection d’arbres fruitiers adaptés au territoire et rappelle ainsi, selon un parcours original et pédagogique, le lien intime entre l’homme et la nature.

  • Récolte de fruits © Hervé Vincent

Les vergers paysans du Luberon

À l'initiative du Parc du Luberon, des agriculteurs mettent en place des vergers de variétés régionales, les « vergers paysans ». Ces vergers expérimentaux, de petite dimension, sont destinés à la vente en circuits courts ou créés en vergers familiaux. Toutes les espèces peuvent être concernées, mais l’accent est mis particulièrement sur la pomme, la figue, la prune Perdrigon, le bigarreau Pélissier, la griotte de Provence.

Photo du bandeau : Champ de cerisiers en fleurs, dans le pays d’Apt © Wego Productions

— Consultez toutes les thématiques