BIODIVERSITÉ DOMESTIQUE

UN PATRIMOINE FRUITIER REMARQUABLE MAIS MÉCONNU

La Provence bénéficie d’un patrimoine fruitier aux noms évocateurs :
– pommes : Provençale rouge d’hiver, Bouquepreuve, (pour preuve en bouche), Vauriasse (pour Valréas), Blanche du Luberon, Pointue de Trescleoux
– figues : Noire de Caromb, Violette de Solliès, Grise de Tarascon
– bigarreau Pélissier
– griotte de Provence
– coing de Provence
– amandes : Floquette, Demi-tendre d’Apt, Princesse, Tournefort
– prunes : Blanche du Luberon, Perdrigon
– abricots : Précoce de Boulbon, Rosé de Provence, Poman rosé
– olive : Verdale de Carpentras
– jujube de Provence
– kaki de Provence
– grenade de Provence
De nombreuses espèces n’ont pas fait l’objet de recherches pour la création variétale, du fait de leur faible importance économique. Les variétés anciennes sont alors les seules disponibles ; c’est le cas pour le figuier, l’olivier, l’amandier, voire le poirier. À l’opposé, des espèces comme la pomme ont fait l’objet de créations variétales standard, qui ont conduit à l’abandon de variétés dont certaines méritent d’être réhabilitées. Inventorié et protégé par le Parc du Luberon depuis quarante ans, le patrimoine génétique fruitier résulte d’un travail séculaire de sélection par les sociétés rurales, véritable mémoire vivante conservée pour le futur.

Photo du bandeau : Champ de cerisiers en fleurs, dans le pays d’Apt (Wego Productions).

Formations “Économisons l’eau”

Le Parc naturel régional du Luberon lance un nouveau cycle de formations à destination des élus, techniciens et professionnels pour identifier les marges de manœuvre pour économiser l'eau.

Balades et randonnées accompagnées

Pendant le Mois des Parcs de PACA, les agents du Parc du Luberon et les accompagnateurs professionnels partagent les trésors du Luberon. Ces randonnées "Chemins des Parcs" vous permettront de découvrir une mosaïque de paysages, la faune et la flore remarquable du Luberon, le patrimoine rural méconnu.

L’inventaire des fourmis de France

Vous êtes naturaliste ? Ou bien vous n'êtes pas spécialiste mais vous vous intéressez à la nature en général et aux insectes en particulier ? Participez au projet AntArea qui vise à faire l'inventaire et à localiser les espèces de fourmis présentes sur le territoire français métropolitain !

Le Vautour percnoptère

Le Vautour percnoptère du Luberon est un oiseau charognard qui a toujours suivi l’Homme et ses troupeaux. Durant des millénaires, il s’est nourri sur les carcasses qu’abandonnaient les bergers, les faisant bénéficier de son travail d’équarrissage naturel. Cette espèce est encore aujourd’hui emblématique de la biodiversité liée au pastoralisme. Mais le Vautour percnoptère, oiseau utile, étrange et inoffensif, est menacé d’extinction.

Adrets de Montjustin – Les Craux – Rochers et crêtes de Volx

Le site Natura 2000 "Adrets de Montjustin - Les Craux - Rochers et crêtes de Volx" est une zone spéciale de conservation (ZSC), c’est-à-dire une zone réglementaire définie par arrêté ministériel, qui vise la conservation des types d'habitats et des espèces animales et végétales. Ce zonage permet au Parc du Luberon de mener le programme Natura 2000 en s’appuyant sur une réglementation adaptée depuis la création du site en 2007.

Le territoire en cartes

Consultez et téléchargez les cartes de présentation du territoire du Parc du Luberon.