À l’horizon 2019, vous n’aurez plus le droit d’utiliser des pesticides chimiques dans votre jardin.
Les techniques pour jardiner sans polluer existent et fonctionnent !
Découvrez ici des fiches et des conseils transmis par des professionnels, en partenariat avec 15 jardineries du Luberon.

Halte aux pesticides dans les jardins !

L’utilisation des produits phytosanitaires est devenue une véritable question de santé publique. Les pesticides peuvent entraîner des intoxications aiguës ou chroniques. Par exemple : affections dermatologiques et respiratoires, problèmes digestifs et neuromusculaires, augmentation des risques de certains cancers, de certaines maladies neurologiques (Parkinson) et d’infertilité.

Les désherbants appliqués sur des surfaces imperméabilisées sont massivement entraînés, dès les premières pluies vers les cours d’eau. En 2007, 91 % des rivières et 59 % des nappes phréatiques étaient contaminées par les pesticides.

Les pesticides affectent l’ensemble de la faune et de la flore. Les insectes et en particulier les auxiliaires, comme les abeilles, sont les plus touchés. C’est donc tout l’équilibre naturel qui est bousculé.

45 % des Français ont un jardin ou un potager pour le plaisir du contact avec la nature. Mais nombreux sont ceux qui utilisent des pesticides (désherbants, insecticides, fongicides) sans en connaître les risques.

Jardiniers amateurs, jardinez sans polluer ! nous avons, vous avez un rôle à jouer…

Pour supprimer l’utilisation des pesticides dans le jardin et aux abords de la maison et retrouver un environnement équilibré et préservé :

  • J’utilise le paillage, le compost, les engrais verts, le désherbage mécanique et les traitements biologiques.
  • Je favorise la présence des auxiliaires et privilégie des plants résistants adaptés au Luberon.
  • Je m’adresse au vendeur-conseil d’une jardinerie signataire de la charte « Jardiner au naturel, ça coule de source ! ».
  • Je télécharge les documents d’information :
livret_jardiner_sans_pesticides-R3
livret_pesticides_non_merci-R3

Le Parc naturel régional du Luberon mobilise 15 jardineries
pour mettre à disposition des solutions sans pesticides pour jardiner sans polluer

15 enseignes du territoire ont signé avec le Parc une charte visant à promouvoir auprès de leur clientèle des solutions sans pesticides et à distribuer de la documentation répondant aux problématiques des particuliers.
En soutien, le Parc naturel régional du Luberon a mis en place des formations pour les vendeurs et des supports de communication.

Télécharger le panorama de l’opération « Jardiner au naturel, ça coule de source ! »

En vidéo

Également

  • Découvrez comment le Parc du Luberon mobilise les collectivités pour lutter contre l’usage des pesticides dans les espaces publics, avec l’opération « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages du Luberon».
  • Découvrez comment le Parc du Luberon protège les rivières.

Photographie bandeau : © Jean-Jacques Raynal

LE SAVIEZ-VOUS ?

/    63 700 tonnes par an : la France est le 1er consommateur de pesticides en Europe, le 4e au niveau mondial.

/    Les utilisations en zones non agricoles sont responsables d’environ 30 % de la pollution des eaux par les pesticides.

/    1 gramme de pesticides peut polluer 10 km de fossé ou 10 000 m3 d’eau.

/    115 molécules différentes de pesticides ont été identifiées dans les cours d’eau régionaux.

CONTACTEZ-NOUS

Service Écologie urbaine
/    nicolas.bouedec@parcduluberon.fr
/    Maison du Parc,
60 place Jean-Jaurès,
BP 122, 84400 Apt Cedex
/    04 90 04 42 00

— Vous aimerez aussi…